Acheter un logement en France : voici ce que vous devez savoir sur l’achat d’un logement en France cette année | Logements et propriétés

F

Le mode de vie séduisant de la France en a fait une destination de vacances privilégiée depuis des générations grâce à son histoire merveilleuse, sa culture inspirante et sa campagne fabuleusement diversifiée.

Le mode de vie français est basé sur la célébration des plaisirs simples de la vie, sur le plaisir de la nourriture et du vin en famille et entre amis – des plaisirs qui ont une résonance supplémentaire alors que nous sortons de l’enfermement.

Des villes historiques à l’architecture palpitante aux paysages ruraux de vignes, de tournesols et de lavande, des côtes atlantique et méditerranéenne aux célèbres stations alpines, France couvre toutes les bases.

Il est facile de trouver un isolement pacifique dans un pays deux fois plus grand que le Royaume-Uni, tandis que d’excellentes liaisons aériennes, ferroviaires et routières en font une option pratique.

“Le marché immobilier a été remarquablement occupé depuis que les mesures de verrouillage ont commencé à s’assouplir en France à la mi-mai”, déclare Jack Harris de Knight Frank.

“Les restrictions de voyage signifient qu’au départ, nous avons assisté à une vague d’appétit national français et maintenant cela a été suivi par les acheteurs internationaux. Il existe une demande refoulée certaine qui se traduit par un nombre élevé de demandes de renseignements et un nombre encourageant de transactions à tous les niveaux de prix”.

Harris cite le mode de vie français comme un facteur majeur dans la décision des Britanniques de considérer une maison de vacances française, ainsi que l’accent mis récemment sur le travail à domicile. “Alors que de plus en plus de gens réalisent qu’il est possible de travailler à distance, ils voient qu’ils peuvent utiliser une maison de vacances plus souvent qu’ils ne l’avaient prévu au départ”, ajoute-t-il.

Jelena Cvjetkovic, de Savills, a également remarqué le désir accru de propriété rurale. “L’amour des Britanniques pour la France ne s’est pas démenti et nous constatons un grand intérêt, notamment dans le sud-ouest, autour de la Dordogne”, dit-elle.

“L’acheteur d’aujourd’hui cherche quelque chose d’un peu plus rural, mais pas du tout isolé, avec beaucoup d’espace extérieur et ce wifi indispensable. Nous prévoyons que les acheteurs choisiront de passer plus de temps dans leur résidence secondaire, peut-être en y restant plus longtemps plutôt qu’en effectuant de fréquents voyages de courte durée”.

Acheter une maison en France

Au milieu de Covid-19

Vous avez envie de vous lancer dans la chasse aux maisons ? La France est maintenant ouverte après son propre long et strict verrouillage Covid-19 et comme elle figure sur la liste des couloirs de voyage sûrs du gouvernement britannique, il n’est pas nécessaire de s’isoler à l’arrivée ou au retour d’un voyage dans ce pays.

Eurostar et Eurotunnel exploitent tous deux des services réguliers et BA, Air France, easyJet et Ryanair assurent des vols du Royaume-Uni vers la France.

Brexit

Brexit ne devrait pas affecter le droit d’acheter, de vendre ou de louer des maisons de vacances en France pour les détenteurs de passeports britanniques.

Tout au long de la période de transition, la France, comme l’ensemble de l’UE, a conservé les mêmes règles qu’avant Brexit et toute personne devenant résidente en France avant le 31 décembre 2020 conservera tous ses droits, pensions et soins de santé actuels dans l’UE.

Toute personne achetant une maison de vacances en France et prévoyant de rester moins de trois mois par an ne devrait voir aucun changement dans le processus après la période de transition. Il est possible, bien que cela ne soit pas confirmé, que les Britanniques qui souhaitent rester plus de six mois à la fois, par exemple les retraités, les étudiants et les travailleurs, aient besoin d’un visa.

Ainsi, même s’il est plus facile, d’un point de vue bureaucratique, d’acheter un bien immobilier avant la fin de Brexit, la procédure restera légale et relativement simple par la suite, comme c’est le cas actuellement pour de nombreux citoyens non européens.

Il est possible que les résidents de pays tiers ne puissent pas emprunter autant pour un prêt hypothécaire que les résidents de l’UE – bien que cela n’ait pas été confirmé.

Mais comme le souligne Jack Harris de Knight Frank, les taux hypothécaires sont actuellement historiquement bas dans toute l’Europe, ce qui permet aux acheteurs d’étirer davantage leur budget.

Tout savoir sur l’immobilier en rhone-alpes