Hines accepte l’accord français de BTR pour un fonds immobilier européen de base | Actualités

Hines a acquis un portefeuille de 30 000 m² de huit sites de développement de bâtiments à louer en France pour le compte de son principal fonds immobilier européen.

La société immobilière internationale a déclaré que son fonds Hines Pan-European Core Fund (HECF) financera à terme le développement de 500 unités d’habitation sur cinq sites à Paris et trois villes régionales en France.

Kaufmann &amp ; Broad dirigera le développement des propriétés.

Peter Epping, directeur général et gestionnaire du fonds HECF chez Hines, a déclaré “Alors que nous continuons à augmenter l’exposition du fonds au secteur de la logistique, cette acquisition représente une étape clé dans l’exécution de notre stratégie de diversification dans le secteur du vivant.

“Le secteur des BTR est un secteur naissant en France, nous sommes donc heureux d’être les premiers à entrer sur un marché qui bénéficie d’une forte démographie et d’autres fondamentaux, et où nous pensons qu’il existe une forte demande de logements flexibles de haute qualité et bien situés, en particulier de la part des jeunes professionnels”.

Xavier Musseau, directeur général et chef de pays pour la France chez Hines, a déclaré : “Cette acquisition marque notre première incursion dans le secteur des BTR en France et s’inscrit dans le prolongement de nos autres transactions récentes réussies. Nous sommes ravis de nous lancer dans le secteur florissant de l’habitat et de disposer d’une équipe solide sur le terrain en France.

“En outre, nous sommes ravis de nous associer à l’un des promoteurs résidentiels les plus connus et les plus réputés du pays, Kaufmann &amp ; Broad, pour réaliser ces projets passionnants.”

Nordine Hachemi, président et PDG de Kaufman-Broad, a déclaré : “Ce premier accord avec Hines en France illustre notre volonté d’accompagner les investisseurs institutionnels publics et privés, français et internationaux, vers le logement locatif et d’établir avec eux une relation de qualité dans la durée.

“Notre part des ventes aux investisseurs institutionnels augmente et nous pensons que cette tendance va se poursuivre. Le marché de l’investissement locatif institutionnel devrait être de plus en plus fort pour répondre aux besoins croissants de logement dans le pays et nous continuerons à soutenir les investisseurs institutionnels pour développer leur offre locative en France, notamment dans nos villes les plus actives où il y a des contraintes d’offre”.

Pour lire l’édition numérique du dernier magazine IPE Real Assets, cliquez ici.

Tout savoir sur l’immobilier en rhone-alpes