Industrie : les verrous à la création de nouvelles usines commencent à tomber

Publié le 1 févr. 2021 à 15:59

Avec la crise sanitaire, le gouvernement a annoncé son intention de relocaliser en France une partie de la production industrielle. Du moins celle liée à certains secteurs clefs : la santé, l’agroalimentaire, l’électronique, les matières premières et la 5G. Mais notre pays est-il en capacité d’accueillir ces nouvelles usines ? « Nous manquons de sites pour loger ces projets. En tout cas les méga-projets qui ont du mal à trouver une terre d’accueil », assure Olivier Durif, directeur régions immobilier industriel et logistique chez le spécialiste de l’immobilier JLL.

Les élus locaux et la population voient parfois d’un mauvais oeil l’implantation d’une grande usine sur leur territoire, même si cela peut être synonyme de créations d’emplois. « Les nuisances liées à l’activité industrielle sont de moins en moins acceptées », confirme Isabelle Parisot-Montvoisin, cofondatrice d’Ancoris, une société qui accompagne les territoires dans leur développement. Elle souligne d’ailleurs la difficulté croissante à implanter des sites industriels dans de grandes agglomérations.

En savoir plus sur les prix immobilier