Initiative conjointe de l’Inde et de la France pour renforcer les liens en matière de développement durable, de protection de l’environnement, Energy News, ET EnergyWorld

New Delhi : L’Inde et la France ont lancé jeudi une initiative conjointe visant à renforcer la coopération en matière de développement durable et à œuvrer pour la protection de l’environnement mondial. Le ministre de l’environnement de l’Union, Prakash Javadekar, et la ministre française de la transition écologique, Barbara Pompili, ont lancé l’Année indo-française de l’environnement, au cours de laquelle les deux pays engageront des discussions sur des domaines de collaboration essentiels liés à l’environnement et aux domaines connexes.

Les différents programmes de l’initiative se concentreront sur cinq thèmes principaux : la protection de l’environnement, le changement climatique, la conservation de la biodiversité, le développement urbain durable et le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

Accueillant Pompili lors de sa première visite en Inde, Javadekar a souligné l’importance de l’alliance Inde-France dans la lutte contre le changement climatique.

“Nous sommes les deux principaux piliers de l’Alliance solaire internationale lancée par le Premier ministre Narendra Modi. Cette étape révolutionnaire s’est transformée en une expérience réussie. Ce partenariat en faveur de la protection de l’environnement mondial servira d’exemple au reste du monde pour travailler plus efficacement au développement durable”, a déclaré M. Javadekar.

Parlant des efforts de l’Inde en matière de changement climatique, il a déclaré que le pays avait déjà atteint 26 % de réduction de l’intensité des émissions.

“En 2020, la capacité renouvelable de l’Inde s’élève à 90 GW, dont 36 GW d’énergie solaire et 38 GW d’énergie éolienne, a-t-il déclaré.

Il a ajouté que l’Inde se réjouit de renforcer la coopération indo-française en matière de développement durable, d’accroître l’efficacité des actions en faveur de la protection de l’environnement mondial et de leur donner une plus grande visibilité.

Mme Pompili a rappelé l’importance du partenariat franco-indien en matière de changement climatique et de protection de l’environnement et a déclaré que, grâce à ce partenariat, la France et l’Inde souhaitent donner l’exemple au reste du monde.

“L’Inde peut motiver de nombreux pays dans le domaine du développement durable”, a déclaré M. Pompili.

Du côté français, l’Année Indo-Française de l’Environnement se déroulera sous l’égide du Ministère de la Transition Ecologique, en étroite collaboration avec le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères avec le soutien de l’Ambassade de France à Delhi et de ses partenaires.

“Du côté indien, il sera coordonné par le ministère de l’environnement, des forêts et du changement climatique (MoEFCC) avec le ministère des affaires extérieures, le ministère du logement et des affaires urbaines, le ministère des énergies nouvelles et renouvelables et d’autres ministères/départements/organisations concernés”, a indiqué une source ministérielle.

Un comité de sélection conjoint sera également mis en place pour finaliser le calendrier des événements de l’Année Indo-Française de l’Environnement.

Avant le lancement, une réunion bilatérale a eu lieu entre la délégation française et son homologue indien ici présente, au cours de laquelle les deux parties ont discuté de questions relatives au changement climatique, à la biodiversité, à l’économie bleue, à l’alliance solaire internationale, à la coopération dans le domaine du plastique à usage unique, etc.



Tout savoir sur l’immobilier en rhone-alpes