L’Année de Covid plonge le Vatican dans le rouge

Publié le :

Cité du Vatican (AFP)

Avec des dons en baisse de 25 %, des revenus des musées du Vatican réduits de 85 % et des millions d’euros dépensés pour soutenir les locataires en difficulté, la pandémie de coronavirus a laissé un grand trou dans les finances du pape François.

“C’est une période difficile pour le Vatican, comme partout ailleurs dans le monde”, a déclaré à l’AFP un haut fonctionnaire ayant connaissance des comptes 2020 du Vatican, tout en ajoutant que “la situation financière n’est pas alarmante”.

Une seule branche de l’organisation du Vatican, la Curie romaine, a un déficit financier “de l’ordre de 90 millions d’euros” (108 millions de dollars) en 2020, contre un déficit de 11 millions en 2019, a-t-il dit.

Sont pris en compte séparément dans les calculs le gouvernorat de l’État de la Cité du Vatican (qui gère les musées), la Banque du Vatican, le Pence de Pierre (dons directs des fidèles au pape), un fonds de pension et des fondations.

Au total, le Vatican emploie près de 5 000 personnes.

Le budget 2021 a été discuté mardi lors d’une réunion virtuelle du Conseil économique du Vatican, qui comprend des membres du monde entier.

– La douleur des musées vides –

La Curie romaine a été touchée financièrement par la pandémie de coronavirus, tant sur le plan national – l’Italie a été l’un des pays les plus touchés – qu’en termes de contributions de l’église catholique mondiale.

Mais l’année dernière, elle a vu ses revenus diminuer de “20 à 25 %” – et s’attend à un coup similaire en 2021.

Le pence de Peter, les dons des fidèles du monde entier pour le pape, devrait diminuer d’environ 25 % par rapport aux 53 millions d’euros collectés en 2019.

On estime que les autres dons importants des diocèses ou des institutions ont diminué dans des proportions similaires.

Entre-temps, la réouverture tant attendue des musées du Vatican le 1er février, qui a attiré sept millions de touristes en 2019 vers des joyaux tels que la Chapelle Sixtine, était une bonne nouvelle bien nécessaire.

Les revenus des musées ont baissé de 85 % en 2020, une perte de revenus “de l’ordre de 100 millions d’euros”, selon la source.

Le gouvernorat de l’État de la Cité du Vatican, qui gère les musées, a ainsi réduit de moitié les 30 millions d’euros qu’il accorde normalement à la Curie romaine pour son fonctionnement.

Le Vatican a pu pu puiser dans ses réserves financières, qui sont suffisamment bien garnies pour lui permettre de tenir quelques “années” sans avoir à vendre de biens immobiliers, a ajouté la source.

En même temps, avec la pandémie, les services du pape ont dépensé davantage en interventions humanitaires et en aide aux églises du Moyen-Orient, par exemple.

Le Vatican, un important propriétaire immobilier, a également soutenu des entreprises en difficulté en réduisant ou en différant les loyers commerciaux, ce qui a coûté plus de cinq millions d’euros.

“Nous n’exclurons pas des mesures similaires dans un avenir proche”, a déclaré à l’AFP Nunzio Galantino, chef de l’Administration du patrimoine du Siège apostolique (APSA).

– Pas de dette, pas d’impôts –

La Curie romaine a économisé 10 % l’an dernier sur les conférences et voyages annulés, y compris ceux du pape, a déclaré à l’AFP une source du Vatican.

Mais les coûts de sa présence mondiale restent élevés : le Vatican entretient 125 postes diplomatiques permanents, un réseau de communication en 40 langues différentes et un portefeuille immobilier qui comprend des sites de renommée mondiale tels que la basilique Saint-Pierre.

Et il n’y a pas beaucoup de place pour les manouvres financières.

Le Vatican “ne peut pas s’endetter ou lever des impôts comme un État”, a déclaré le chef du département de l’économie du Vatican, Juan Antonio Guerrero Alves, en octobre dernier.

La stratégie d’investissement du Vatican a fait l’objet d’un examen approfondi ces dernières années, avec notamment des questions concernant l’achat d’une propriété de luxe à Londres.

Mais à ceux qui critiquent la gestion de l’église, Alves répond que “le Saint-Siège ne travaille pas comme une entreprise”, car “il ne recherche pas le profit”.

Estimez votre maison en ligne