Le constructeur de trains français Alstom est désormais propriétaire des activités ferroviaires de Bombardier

Cette acquisition devrait en faire le numéro 2 mondial de son industrie derrière le CRRC chinois

Contenu de l’article

PARIS – Le constructeur de trains français Alstom a déclaré vendredi qu’il avait finalisé l’achat précédemment annoncé des activités ferroviaires de Bombardier, une acquisition qui devrait en faire le numéro 2 mondial de son secteur derrière la CRRC chinoise.

Alstom, qui a réduit son offre pour Bombardier rail en septembre 2020, a déclaré que le prix de l’accord était établi à 5,5 milliards d’euros (6,7 milliards de dollars US), au bas de la fourchette de 5,5 à 5,9 milliards d’euros indiquée précédemment.

Vers 1220 GMT, l’action Alstom a baissé de 0,5 %, soit moins que le CAC 40 français (-0,89 %).

Le groupe combiné aura un chiffre d’affaires de 15,7 milliards d’euros avec un carnet de commandes de 71,1 milliards d’euros et 75 000 employés dans 70 pays.

Alstom, détenu à 9,7 % par le conglomérat français Bouygues, a lancé une augmentation de capital de 2 milliards d’euros pour financer l’opération Bombardier en décembre après avoir obtenu l’approbation de l’Union européenne en matière d’antitrust six mois plus tôt.

La finalisation de cet accord franco-canadien suit de près l’abandon par la société canadienne Alimentation Couche-Tard de sa démarche auprès du Carrefour français après que le gouvernement français ait exprimé sa ferme opposition à l’accord.

Thomson Reuters 2021

Estimez votre maison en ligne