Le directeur de l’Opéra de Paris accusé d’avoir introduit en France la culture “cancel” à l’américaine

L’Opéra de Paris s’est engagé à apporter de la diversité à la célèbre compagnie de ballet, à l’orchestre et à l’école de danse, alimentant ainsi le débat sur l’entrée de la “culture cancel” à l’américaine sur la scène artistique française.

Alexander Neef, le nouveau directeur général de l’opéra, a déclaré qu’il allait nommer un “responsable de la diversité et de l’inclusion”, à l’instar du Metropolitan Opera de New York, qui en a nommé un le mois dernier, et revoir le processus de recrutement de cette institution vieille de 350 ans.

LA SATIRE “SNL” DE LA CULTURE DE L’ANNULATION AVEC UN SKETCH SUR LE PROJET D’ANNULATION DES ENFANTS

Neef, qui dirigeait auparavant la Canadian Opera Company, a suscité un débat après avoir récemment déclaré au quotidien parisien Le Monde que “certaines œuvres vont sans doute disparaître du répertoire”.

Sa déclaration a provoqué un tollé en faveur de l’annulation de classiques tels que “Le Lac des Cygnes” et “Casse-Noisette”, même si l’Opéra et Neef ont tous deux déclaré que ces œuvres ne seraient pas abandonnées.

La dirigeante d’extrême droite française Marine Le Pen a répondu à la déclaration comme “l’antiracisme est devenu fou”. dans un tweettandis que le rédacteur en chef du Monde, Michel Guerrin, avertissait que la France “suit lentement la voie américaine, qui consiste en une autocensure effrénée des artistes et des programmateurs afin d’éviter les ennuis”.

CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR L’APPLICATION FOX NEWS

M. Neef a déclaré lundi qu’il n’était pas prévu de “réécrire les livrets” et a réitéré que “l’engagement de l’Opéra sur la diversité est nécessaire, plus que jamais”.



En savoir plus sur les prix immobilier