Le duo Daft Punk, lauréat d’un Grammy Award, se sépare après 28 ans

NEW YORK ; Les pionniers de la musique électronique Daft Punk, lauréats d’un Grammy Award, ont annoncé qu’ils se séparent après 28 ans.

Le duo français portant le casque a partagé la nouvelle aujourd’hui dans une vidéo de 8 minutes intitulée “Epilogue”. Kathryn Frazier, la publiciste de longue date du groupe, a confirmé la rupture pour The Associated Press.

Les Daft Punk, composés de Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, ont connu un grand succès au fil des ans, remportant six Grammy Awards et lançant des succès internationaux avec “One More Time”, “Harder, Better, Faster, Stronger” et “Get Lucky”.

Bangalter et de Homem-Christo se sont rencontrés dans une école parisienne en 1987. Avant les Daft Punk, ils ont formé un groupe de rock indépendant nommé Darling.

Ils ont officiellement formé les Daft Punk en 1993, et les musiciens casqués, muets et mystérieux ont sorti leur premier album, “Homework”, en 1997. Ils ont d’abord connu le succès avec le tube international “Da Funk”, qui s’est hissé en tête du Billboard et leur a valu leur première nomination aux Grammy. Un deuxième succès et une nomination aux Grammy ont suivi avec “Around the World”.

Les Daft Punk ont fait le tour du monde et ont atteint de nouveaux sommets avec leur deuxième album, “Discovery”, sorti en 2001. Il comprend les succès infectieux “One More Time” et “Harder, Better, Faster, Stronger”, que Kanye West a repris dans son propre hit “Stronger”, sorti en 2007. Il a valu à West le prix Grammy du meilleur solo de rap lors du spectacle de 2008, où West et Daft Punk se sont produits ensemble sur scène.

Un an plus tard, une version live de “Harder, Better, Faster, Stronger” a valu aux Daft Punk le prix Grammy du meilleur enregistrement de danse – leur première victoire – et leur album “Alive 2007” a remporté le prix du meilleur album de danse/électronique.

Mais c’est aux Grammys de 2014 que les Daft Punk ont vraiment pris la vedette, en remportant l’album de l’année pour “Random Access Memories” et en entrant dans l’histoire comme premier groupe électronique à remporter la plus haute distinction aux Grammys. Le duo a remporté quatre prix ce soir-là, dont celui de l’album de l’année pour leur tube “Get Lucky”, avec Pharrell Williams et Nile Rodgers.

“Random Access Memories” est considéré comme un album qui mélange les genres, avec un mélange d’instrumentation live, de sons disco, de funk, de rock, de R&B et d’autres choses encore. Rolling Stone l’a classé n° 295 sur sa liste des “500 plus grands albums de tous les temps” l’année dernière.



Estimez votre maison en ligne