Cette année, décorez les œufs de Pâques sans dégâts avec le kit de décoration d’œufs EggMazing.

GlobeNewswire

ALERTE DE DÉLAI pour EBIX, APA, MPLN, UAVS : Le cabinet d’avocats Howard G. Smith rappelle aux investisseurs l’existence d’actions collectives au nom des actionnaires.

BENSALEM, Pa, 31 mars 2021 (GLOBE NEWSWIRE) — Law Offices of Howard G. Smith rappelle aux investisseurs que des recours collectifs ont été déposés au nom des actionnaires des sociétés cotées en bourse suivantes. Les investisseurs ont jusqu’aux dates limites indiquées ci-dessous pour déposer une requête de demandeur principal. Les investisseurs qui subissent des pertes sur leurs investissements sont invités à contacter le cabinet d’avocats Howard G. Smith pour discuter de leurs droits dans le cadre de ces recours collectifs au 888-638-4847 ou par courriel à howardsmith@howardsmithlaw.com. Ebix, Inc. (NASDAQ : EBIX)Période de recours : Période de recours : 9 novembre 2020 – 19 février 2021 Date limite pour le demandeur principal : 23 avril 2021 Tout au long de la période du recours, les Défendeurs ont fait des déclarations matériellement fausses et/ou trompeuses, et ont omis de divulguer des faits défavorables importants concernant les activités, les opérations et les perspectives de la Société. Plus précisément, les Défendeurs ont omis de divulguer aux investisseurs : (1) qu’il n’y avait pas suffisamment de preuves d’audit pour déterminer l’objectif commercial de certaines transactions inhabituelles importantes dans l’activité de cartes-cadeaux d’Ebix en Inde au cours du quatrième trimestre de 2020 ; (2) qu’il y avait une faiblesse importante dans les contrôles internes de la Société sur le cycle des transactions de recettes de cadeaux ou prépayées ; et (3) que l’auditeur indépendant de la Société était raisonnablement susceptible de démissionner en raison de désaccords avec Ebix concernant 30 millions de dollars qui avaient été transférés sur un compte fiduciaire commun du conseiller juridique externe d’Ebix ; et (4) que, en conséquence de ce qui précède, les déclarations positives des Défendeurs sur les activités, les opérations et les perspectives de la Société étaient matériellement trompeuses et/ou manquaient de base raisonnable. Apache Corporation (NASDAQ : APA)Période du recours : 7 septembre 2016 – 13 mars 2020Date limite pour le demandeur principal : 26 avril 2021 Les actionnaires ayant subi des pertes de 400 000 $ ou plus sont encouragés à contacter le cabinet La plainte déposée allègue que tout au long de la période du recours, les Défendeurs ont fait des déclarations matériellement fausses et/ou trompeuses, et ont omis de divulguer des faits défavorables importants concernant l’activité, les opérations et les perspectives de la Société. Plus précisément, les Défendeurs ont omis de divulguer aux investisseurs que : (1) Apache a intentionnellement utilisé des hypothèses irréalistes concernant la quantité et la composition du pétrole et du gaz disponibles dans Alpine High ; (2) Apache ne disposait pas de l’infrastructure appropriée pour forer et/ou transporter ces ressources de manière sûre et/ou économique, même si elles existaient dans les quantités prétendues ; (3) ces déclarations trompeuses et omissions ont artificiellement gonflé la valeur des opérations d’Apache dans le bassin permien ; et (4) en conséquence, les déclarations des Défendeurs concernant ses activités, ses opérations et ses perspectives étaient matériellement fausses et trompeuses et/ou n’avaient pas de base raisonnable à tous les moments pertinents. MultiPlan Corporation f/k/a Churchill Capital Corp. III (NYSE : MPLN) Période du recours : 12 juillet 2020 – 10 novembre 2020Date limite pour le plaignant principal : 26 avril 2021 La plainte déposée allègue que tout au long de la période du recours, les défendeurs ont fait des déclarations matériellement fausses et/ou trompeuses, et ont omis de divulguer des faits défavorables importants concernant les activités, les opérations et les perspectives de la société. Plus précisément, les Défendeurs ont omis de divulguer aux investisseurs : (1) que MultiPlan perdait des dizaines de millions de dollars de ventes et de revenus au profit de Naviguard, un concurrent créé par l’un des plus gros clients de MultiPlan, UnitedHealthcare, qui menaçait jusqu’à 35 % des ventes de MultiPlan et 80 % de ses flux de trésorerie à effet de levier d’ici 2022 ; (2) que les baisses des ventes et des revenus au cours des trimestres précédant la Fusion n’étaient pas dues à des comportements ” idiosyncrasiques ” des clients, comme cela a été présenté, mais plutôt à une détérioration fondamentale de la demande pour les services de MultiPlan et à une concurrence accrue, les payeurs ayant développé des services concurrents et cherché des alternatives pour éliminer les coûts excessifs des soins de santé ; (3) que MultiPlan était confrontée à d’importantes pressions sur les prix de ses services et avait été forcée de réduire sensiblement son taux de prise en charge dans la période précédant la fusion par les assureurs, qui avaient exprimé leur mécontentement à l’égard du prix et de la qualité des services de MultiPlan et des pratiques de facturation équilibrées, ce qui avait amené MultiPlan à réduire son taux de prise en charge jusqu’à la moitié dans certains cas ; (4) que, en raison de ce qui précède, MultiPlan devait continuer à souffrir d’une baisse des revenus et des bénéfices, d’une concurrence accrue et d’une détérioration de la dynamique des prix après la fusion ; (5) que, en raison de ce qui précède, MultiPlan a été contrainte de rechercher une croissance continue de ses revenus et d’améliorer sa position concurrentielle par des acquisitions coûteuses, notamment par l’achat de la société de technologie des soins de santé HST pour 140 millions de dollars à un prix élevé auprès d’un ancien dirigeant de MultiPlan, un mois seulement après la fusion ; et (6) qu’en conséquence de ce qui précède, les investisseurs de Churchill III ont payé beaucoup trop cher l’acquisition de MultiPlan dans le cadre de la fusion, et que l’entreprise de MultiPlan valait beaucoup moins que ce qui avait été présenté aux investisseurs. AgEagle Aerial Systems Inc. (NYSE : UAVS) Période du recours : 3 septembre 2019 – 18 février 2021Date limite pour le demandeur principal : 27 avril 2021 Les actionnaires ayant subi des pertes de 10 000 $ ou plus sont encouragés à contacter le cabinet La plainte déposée allègue que tout au long de la période du recours, les Défendeurs ont fait des déclarations matériellement fausses et/ou trompeuses, et ont omis de divulguer des faits défavorables importants concernant l’activité, les opérations et les perspectives de la société. Plus précisément, les Défendeurs ont omis de divulguer aux investisseurs que : (1) AgEagle n’avait pas de partenariat avec Amazon et n’avait en fait jamais eu de relation avec Amazon ; (2) plutôt que de corriger la compréhension du public au sujet d’un partenariat avec Amazon, les Défendeurs contribuaient activement à la rumeur selon laquelle AgEagle avait un partenariat avec Amazon ; et (3) en conséquence, les déclarations des Défendeurs au sujet de son activité, de ses opérations et de ses perspectives, étaient matériellement fausses et trompeuses et/ou n’avaient pas de base raisonnable à tous les moments pertinents. Pour être membre de ces recours collectifs, vous n’avez pas besoin de prendre des mesures à l’heure actuelle ; vous pouvez retenir les services de l’avocat de votre choix ou ne prendre aucune mesure et rester un membre absent du recours collectif. Si vous souhaitez en savoir plus sur ces recours collectifs, ou si vous avez des questions concernant le présent communiqué ou vos droits ou intérêts en la matière, veuillez contacter Howard G. Smith, Esquire, du cabinet Law Offices of Howard G. Smith, 3070 Bristol Pike, Suite 112, Bensalem, Pennsylvania 19020, par téléphone au (215) 638-4847, par appel gratuit au (888) 638-4847, ou par courriel à howardsmith@howardsmithlaw.com, ou visitez notre site Web à www.howardsmithlaw.com. Ce communiqué de presse peut être considéré comme de la publicité d’avocat dans certaines juridictions en vertu de la loi et des règles éthiques applicables. ContactsBureaux d’avocats de Howard G. SmithHoward G. Smith, Esquire215-638-4847888-638-4847howardsmith@howardsmithlaw.comwww.howardsmithlaw.com

En savoir plus sur les prix immobilier