Comme l’estiment les Roms, le bilan est très rouge. Friedkin prêt à lever des fonds

Comme les actions de Roma s’effondrent à la Bourse, va vers le prix de l’opa à 0,1165 euros par action du groupe Friedkin, qui a racheté 86,6% de la société Giallorossi. L’offre débutera après demain, le 9 octobre, et se terminera le 29. Le titre est actuellement dans la vente aux enchères de volatilité avec une baisse théorique de 24,91% à 0,1896 euros (plus bas intraday à 0,1888 euros).

Le marché s’ajuste au prix offert et réduit le rouge profond avec lequel As Roma va clôturer le budget 2019/2020. Le conseil d’administration pour l’approbation des résultats est prévu pour la fin octobre mais, à la demande de la Consob, la société a publié ce matin une longue déclaration dans laquelle elle a indiqué une perte statutaire estimée à 188 millions d’euros avec une aggravation des fonds propres séparés de As Roma Spa, estimés à -88,1 millions à la fin de l’année.

Au niveau consolidé, la perte de l’exercice s’élève à 204 millions et les fonds propres consolidés au 30 juin sont estimés à -242,5 millions. Les effets négatifs de la perte, a expliqué le groupe, sont en partie compensés par les versements effectués au titre de la future augmentation de capital de 89,1 millions d’euros réalisée par l’ancien propriétaire par l’intermédiaire du véhicule Neep Roma Holding. Par conséquent, le besoin financier total pour l’année 2020-2021 devrait être de 140 millions.

Même face à cela, le groupe Friedkin n’a pas exclu de compléter l’augmentation de capital de 150 millions, déjà décidée et à mettre en œuvre d’ici la fin de l’année pour permettre la consolidation des comptes du club des Giallorossi, fortement déficitaires. Dans un passage du prospectus de l’opa totalitaire obligatoire promu par Romulus et Remus Investments sur 13,4% du capital de As Roma spa, la boîte du groupe américain qui appartient à la famille Friedkin et est l’actionnaire de contrôle indirect du club de football, dit, “entend procéder à l’exécution de l’augmentation de capital après la réalisation de l’offre, en considérant également une possible intégration du montant total de celle-ci”.

Depuis septembre, le groupe Friedkin a déjà versé 77,6 millions pour soutenir les activités d’As Roma (63 millions sous forme de prêt d’actionnaire et 14,6 millions pour payer une commission de 14,6 millions (frais de consentement) aux détenteurs d’obligations du prêt de la filiale Asr Media and Sponsorship). Pendant ce temps, selon l’agence Reuters, deux équipes concurrentes, l’une menée par Bain Capital et l’autre par CVC Capital Partners, ont déposé des offres pour la société de médias Serie A en attendant que les propositions soient analysées par les présidents des clubs sportifs le 13 octobre. (reproduction confidentielle)


En savoir plus sur les prix immobilier