L’emploi a augmenté parmi les personnes participant à l’expérience de l’argent gratuit à Stockton

Vidéos de Reuters

Près de 40 personnes tuées lors des manifestations au Myanmar

“Christine Schraner Burgener, envoyée spéciale des Nations unies au Myanmar, a confirmé que 38 personnes ont été tuées lors des manifestations de mercredi. C’est le jour le plus violent du pays depuis les manifestations contre le coup d’Etat militaire du mois dernier. Des témoins ont déclaré que la police et les soldats ont ouvert le feu à balles réelles dans plusieurs villes.Quatre enfants ont été tués, selon l’organisation humanitaire Save the Children, et les médias locaux ont fait état de centaines d’arrestations. Une femme de 19 ans, Kyal Sin, également connue sous le nom d'”Angel”, a été l’une des deux personnes abattues dans la deuxième plus grande ville du pays, Mandalay. Des images l’ont montrée lors des manifestations, portant un T-shirt sur lequel on pouvait lire “Tout ira bien”.Un jeune militant a décrit dans un message à Reuters que c’était “horrible, c’est un massacre”. Les effusions de sang de mercredi ont plus que doublé le nombre de morts depuis le début des manifestations. Un porte-parole du conseil militaire au pouvoir n’a pas répondu aux demandes de commentaires. À Washington, le porte-parole du département d’État américain, Ned Price, a déclaré que les États-Unis étaient “consternés” par l’augmentation de la violence.”Nous appelons tous les pays à parler d’une seule voix pour condamner la violence brutale de l’armée birmane contre son propre peuple et pour promouvoir la responsabilité des actions militaires qui ont conduit à la perte de tant de vies humaines en Birmanie”, a déclaré Ned Price, porte-parole du Département d’Etat américain à Washington.

Estimez votre maison en ligne