Les participants aux services d’alimentation et de nutrition peuvent désormais utiliser leurs avantages pour effectuer des achats en ligne auprès de BJ’s Wholesale Club.


LUMBERTON – Les plans pour une variété d’améliorations au complexe athlétique Dr. Raymond B. Pennington ont été approuvés mercredi par le conseil municipal.

Le conseil a approuvé un nouveau plan de site pour le complexe, anciennement connu sous le nom de Northeast Park, dans le cadre du processus de demande de subvention auprès du North Carolina Parks and Recreation Trust Fund. Les plans prévoient une aire de baignade, un parc pour chiens, une aire de jeux agrandie, un kiosque à musique et une pelouse pour les concerts, de nouveaux terrains de football et de softball, un parcours de disc golf de 18 trous, des stations de fitness, un skate park, des installations pour les sports de cour comme le tennis ou le basket-ball, et environ 8 kilomètres de sentiers de randonnée.

La majorité des améliorations seraient situées sur les terrains entourant l’espace existant qui a été ajouté au parc depuis l’approbation de son plan d’implantation initial en 2005.

“C’est un site formidable pour le parc”, a déclaré Jeff Ashbaugh, chef de projet senior chez Alfred Benesch &amp ; Company, qui a présenté le nouveau plan du site. “Vous avez fait un excellent travail en rassemblant des terrains, car vous pouvez faire à peu près tout ce que vous voulez sur ce site, il y a beaucoup de place pour s’étendre.”

Le plan de site de 2005 est le plus récent, un nouveau plan est donc nécessaire pour pouvoir bénéficier de la subvention. Les idées spécifiques pour les améliorations sont basées sur les commentaires reçus lors des ateliers publics, a déclaré Ashbaugh.

Le plan a un coût approximatif de 18 337 684 $, mais le plan sera développé en huit phases. La subvention du PARTF couvrira une partie des coûts des deux premières phases, qui comprennent l’ajout d’une pataugeoire, de balançoires, d’un équipement d’agilité pour le parc à chiens, d’un sentier d’un quart de mile et de deux terrains de sport/soccer.

“Je suis heureux de voir que le parc va progresser et faire l’objet de quelques ajouts”, a déclaré le conseiller municipal John Carroll. “J’ai eu plusieurs personnes de la communauté qui m’ont contacté. Je sais que nous avons bien réussi à attirer les tournois de baseball de la Little League, et je pense que nous pourrions utiliser cela comme une carte de visite pour le softball.”

Le coût de la phase d’ouverture du projet est estimé à 1 433 495 dollars. Sur ce montant, la ville allouera 10 000 $ pour aider les Friends of Recreation à construire un parc pour chiens. Le Lumberton Visitors Bureau contribuera à hauteur de 500 000 dollars pour les terrains de football et les toilettes, et la subvention du PARTF fournira 400 000 dollars. La ville fournira le solde de 533 495 $, selon le directeur municipal Wayne Horne.

Ceci est en attente de l’approbation de la subvention du PARTF.

Il n’y a aucune garantie que la subvention sera approuvée car l’argent du PARTF a été réduit ces dernières années et il s’agit d’un processus de subvention très compétitif, a déclaré Horne. Le Conseil devra accepter la subvention si elle est approuvée, et à ce moment-là, faire des plans pour couvrir le reste du coût.

Une motion pour approuver le plan du site, et une motion supplémentaire permettant au personnel de la ville de soumettre la demande de subvention PARTF, ont toutes deux été approuvées à l’unanimité. Mais des inquiétudes ont été soulevées par certains membres du Conseil.

Les conseillers John Cantey et Eric Chavis ont tous deux demandé quels efforts étaient faits pour améliorer les parcs dans d’autres zones de la ville, notamment le parc Luther Britt à West Lumberton.

“Je comprends que nous devons agrandir le parc, attirer plus d’entreprises, attirer plus de revenus”, a déclaré Cantey. “Mais en tant que membre du conseil municipal depuis 10 ou 12 ans, je dirai toujours, bien sûr, faisons ce que nous devons faire pour ce parc, mais faisons aussi ce que nous devons faire pour nos parcs existants dans la ville. … J’ai de fortes réserves quant à l’amélioration d’autres parties de la ville et pas de notre partie de la ville”.

Le Conseil a également approuvé quatre projets concernant l’eau et les égouts de la ville.

L’un d’entre eux a autorisé la ville à demander un prêt renouvelable de 2,7 millions de dollars de l’État de Caroline du Nord pour la réhabilitation des égouts sur East Fifth Street et la reconstruction des stations de relèvement d’Outer Banks, Freeman et Ramada Inn. Le projet comprend également l’installation d’un nouveau générateur à la station de traitement des eaux usées, qui, selon le directeur des travaux publics de la ville, Rob Armstrong, est la partie la plus coûteuse du projet.

Pour ce projet, la ville a ciblé les stations de relèvement qui ont été inondées et hors service après les ouragans Matthew et Florence, et celles qui ont un débit important, a déclaré M. Armstrong.

Sur les 49 stations de relèvement de la ville, les trois choisies pour ce projet étaient les plus anciennes et celles qui avaient le plus besoin d’être réhabilitées, a indiqué M. Horne.

La ville financera le projet à hauteur d’environ 200 000 dollars par an sur 20 ans, a précisé M. Horne. La ville a retiré environ 900 000 $ de sa dette pour l’eau et les égouts au cours des deux dernières années, ce qui lui permet de s’endetter davantage pour de nouveaux projets.

Le conseil a également approuvé l’achat d’une pompe de remplacement pour la station de relèvement de Harrill Road, qui, selon M. Armstrong, est l’une des plus grandes et des plus critiques du système. Un type spécifique de pompe devra être acheté auprès de Xylem Water Solutions USA Inc. pour un coût de 24 136,08 $, qui sera payé par le budget des opérations d’eau et d’égouts.

L’obtention d’un prêt renouvelable de 450 000 $ de l’État pour payer l’enlèvement des boues de la lagune de lavage à contre-courant et les réparations et modifications de la lagune une fois qu’elle sera vidée a également été approuvée par le Conseil, tout comme l’enlèvement d’un média filtrant à la station de traitement d’eau de la ville au coût de 33 250 $, qui sera payé à l’aide de l’argent du fonds d’amélioration des immobilisations de l’eau et des égouts de la ville.

Dans les autres affaires, le Conseil :

– A prévu une audience publique pour sa réunion de mai concernant une demande d’annexion par la Lumberton Housing Authority pour une propriété sur Caton Road. Une demande de rezonage de la propriété afin que la LHA puisse y construire un complexe de logements a été approuvée lors d’une précédente réunion du Conseil.

– Demande au personnel de la ville d’enquêter sur une pétition pour une demande d’annexion contiguë de Barbara Lynn Cagle Benton pour une propriété sur Arbor Lane.

– A approuvé un prêt de 277 000 $ de BB&T pour le financement de véhicules, d’équipement et de réparations et un prêt de 575 000 $ de First Bank pour l’équipement, un camion à flèche et des réparations.

– Approbation de l’attribution de 350 $ de fonds de revitalisation communautaire pour Cruising Second Street ; 750 $ pour un déjeuner pour l’équipe d’intervention d’urgence communautaire des adolescents du comté de Robeson ; 1 400 $ pour le programme de mentorat des jeunes du Transit Center ; 800 $ pour le tournoi de golf commémoratif Randy Rust du centre communautaire et de l’église du comté de Robeson ; 600 $ pour la collecte de fonds des Shriners’ Sudan Pirates ; et 700 $ pour le conseil des arts du comté de Robeson.

– Nomination de Carroll pour représenter le conseil municipal en tant que délégué votant à la conférence CityVision de la Ligue des municipalités de Caroline du Nord, qui aura lieu plus tard en avril.

– A voté pour l’installation d’un panneau d’arrêt à quatre voies à l’intersection des rues Walnut et 19.

– Approbation de la location d’une propriété sur la rue Lowery aux propriétaires adjacents pour 1 $. La propriété était l’une des propriétés rachetées par la ville dans le cadre du programme de subvention pour l’atténuation des risques et est maintenant un terrain vacant. La motion a également donné au personnel de la ville le pouvoir de conclure des baux similaires pour d’autres propriétés semblables, car la situation est susceptible de se répéter à mesure que la ville s’éloigne des ouragans Matthew et Florence.

En savoir plus sur les prix immobilier