Parler est de retour en ligne après qu’Amazon l’ait écarté de l’internet

Plus d’un mois après qu’il ait été coupé de l’internet par AmazonLe réseau social de “libre expression” Parler a annoncé lundi son retour en ligne. Dans un communiqué de presse qu’elle a partagé avec Engadget et plusieurs autres publications, la société a déclaré que son nouveau backend est “construit sur une technologie durable et indépendante et ne dépend pas de la soi-disant “Big Tech” pour ses opérations.”

Le site Web est plus fonctionnel qu’il ne l’était lorsqu’il a été partiellement remis en ligne en janvier 2008. mi-janvierLe Parler a été lancé en janvier, mais des fonctions telles que la création de comptes ne sont pas encore pleinement opérationnelles. Vous pouvez également voir des liens pour télécharger l’application mobile de Parler, mais cliquer sur ces liens ne donne rien non plus. Apple ni Google ont autorisé l’entreprise à revenir sur leurs boutiques d’applications respectives.

À la suite de l’émeute du 6 janvier au Capitole, Amazon a suspendu l’accès de Parler à AWS le 10 janvier pour avoir violé ses conditions de service. Amazon, Apple et Google ont commencé à prendre leurs distances par rapport à Parler après que des preuves soient apparues que les émeutiers lors de l’attaque du Capitole, qui a laissé cinq personnes mortesavait utilisé la plateforme pour organiser l’incident.

Pour tenter de revenir en ligne, M. Parler a attaqué la société pour des raisons de concurrence et a demandé à un tribunal fédéral d’obliger Amazon à rétablir son service pendant la durée de l’affaire. Mais un juge fédéral a rejeté cette demande. Le drame juridique n’est pas la seule chose qui se passe dans les coulisses de Parler. Début février, il est apparu que le conseil d’administration de l’entreprise avait… renvoyé le PDG John Matze à la demande de la donatrice politique républicaine Rebekah Mercer.

En savoir plus sur les prix immobilier