Parler revient en ligne vide et avec un PDG du Tea Party.

GlobeNewswire

SEB annonce ses résultats pour l’année fiscale 2020

Conférence téléphonique prévue le mardi 6 avril à 11h00 MISSISSAUGA, Ontario, 01 avril 2021 (GLOBE NEWSWIRE) — Smart Employee Benefits Inc. (“SEB” ou la “Société”) (TSXV : SEB) annonce aujourd’hui ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l’exercice financier se terminant le 30 novembre 2020. John McKimm, Président/CEO/CIO de Smart Employee Benefits Inc. déclare : ” L’EBITDA ajusté et l’EBITDA se sont considérablement améliorés pour le quatrième trimestre et l’exercice 2020 par rapport à la période comparable de l’année précédente. Le pourcentage de marge brute consolidée s’est amélioré de 1,1 % par rapport à l’exercice 2019. Les coûts d’exploitation, y compris les initiatives de réduction des honoraires professionnels, ont conduit à l’amélioration de la structure des coûts d’environ 5,125 M$ d’une année sur l’autre, 2020 par rapport à 2019.Ces économies devraient être permanentes. Le quatrième trimestre a été le troisième trimestre consécutif d’EBITDA et d’EBITDA ajusté positifs. Cette performance positive continue devrait se poursuivre en 2021 et au-delà. L’EBITDA s’est amélioré de 0,592M$ (1,092M$ en excluant une dépréciation d’actifs de 0,500M$) au cours de l’exercice, 2020 à un positif de 1,220M$ (1,720M$ en excluant une dépréciation d’actifs de 0,500M$) par rapport à un positif de 0,628M$ (qui comprend le gain unique sur la vente d’actifs de 2 048M$ enregistré au troisième trimestre de 2019). L’EBITDA ajusté s’est amélioré de 3,235M$ pour atteindre un montant positif de 1,825M$, contre un montant négatif de 1,410M$ pour la même période de l’année précédente. L’amélioration est attribuée à une combinaison d’initiatives de réduction des coûts à l’échelle de l’entreprise, aux subventions salariales gouvernementales liées à COVID-19 reçues dans les opérations technologiques (” TO “) et à la croissance des revenus dans les opérations de prestations (” BO “). Depuis la création de l’entreprise, SEB a fait des investissements importants dans les flux de revenus de la technologie et des solutions d’avantages sociaux. La mise en place de l’infrastructure commerciale et technologique, bien qu’il s’agisse d’un processus long et coûteux, a permis de créer un important carnet de commandes avec des clients de premier ordre et des gouvernements, ainsi que de solides partenariats stratégiques dans les deux secteurs de revenus. En conséquence, le flux de revenus de la technologie présente actuellement un EBITDA positif de 3,458 millions de dollars en 2020, contre 2,702 millions de dollars l’année précédente. La source de revenus Avantages sociaux a enregistré un EBITDA positif de 1,409 million de dollars, contre un négatif de 1,803 million de dollars pour la même période l’année précédente. Cette tendance devrait se poursuivre en 2021, car les deux sources de revenus sont en croissance. Plus de la moitié des revenus de 2020 proviennent de clients ayant une histoire de plus de 10 ans avec la société. Le TO a historiquement été positif en termes de flux de trésorerie et les gains nets de nouvelles affaires restent importants. La BO commence tout juste à dégager des flux de trésorerie positifs après des investissements considérables dans la technologie et l’infrastructure commerciale. Les deux opérations devraient connaître une croissance forte et durable à l’avenir. Les contrats signés (carnet de commandes, evergreen, années d’option), sur la base d’une période de 5 ans, sont évalués à plus de 400 millions de dollars, dont plus de 100 millions de dollars pour la BO. Plus de 80% des objectifs de revenus consolidés pour 2021 devraient être récurrents au cours des 4 prochaines années, avec des revenus récurrents supplémentaires allant jusqu’à 9 ans. COVID-19 a entraîné une demande croissante pour nos solutions BO, y compris nos “partenariats de soins médicaux en ligne”. Dans notre TO, une partie de nos revenus a été inférieure aux prévisions à court terme, principalement ceux liés à la partie de l’activité axée sur les projets, au retard des renouvellements gouvernementaux des contrats existants et à l’intégration de nouveaux contrats. Les revenus des TO sont maintenant sur la bonne voie et seront entièrement récupérés en 2021. La valeur totale des contrats continue de croître et l’utilisation des contrats a gagné une forte traction alors que le gouvernement et d’autres entreprises mettent en place des processus opérationnels COVID plus rationalisés. La majorité des activités de la société sont en grande partie des contrats pluriannuels de revenus récurrents liés à des services gérés pour la gestion et l’exploitation d’infrastructures et de systèmes critiques pour nos clients. Au niveau consolidé, la société a fait une demande d’allègement gouvernemental COVID-19 qui a compensé le manque de rentabilité des contrats du TO retardé au cours de 2020. Cela a permis à la société de conserver un personnel précieux employé à temps plein. Les flux d’affaires des TO ont connu des revenus stables et croissants et n’étaient pas éligibles. Le pipeline de ventes consolidé est le plus solide qu’il ait jamais été. Les initiatives de réduction des coûts prises au cours des dernières années ont été largement expérimentées en 2020. Nous prévoyons une amélioration des performances financières consolidées au cours de l’exercice 2021 par rapport à 2020, en particulier dans le BO.” États trimestriels de la perte globale 2020 Du 1er septembre 2020 au 30 novembre 2020 Du 1er juin 2020 au 31 août 2020 Du 1er mars 2020 au 31 mai 2020 Du 1er décembre 2019 au 29 février 2020 Produits 13 997 729 $ 14,664 966 $ 15 436 686 $ 16 520 977 $ Coût des produits 9 394 223 9 351 211 10 389 383 11 198 629 Marge brute 4 603 506 5 313 755 5 047 303 5 322 348 Marge brute en % des produits 32.9% 36.2% 32.7% 32.2% Salaires et autres coûts de rémunération 3 130 176 2 694 858 3 074 118 3 805 798 Bureau et frais généraux 785 138 1 362 538 1 327 462 1 403 431 Honoraires professionnels 420 482 162 581 125 830 169 443 BAIIA ajusté 267,710 1 093 778 519 894 (56 324) Perte (revenu) d’investissement (331 551) – 5 807 – Gain sur la vente d’actifs – – – Dépréciation d’actifs 500 000 – – – Variation de la juste valeur de la contrepartie conditionnelle (390,800) – – – Rémunération en actions 270,618 1,261 2,851 15,576 Coûts de transaction (70,137) 601,386 64 – EBITDA 289,581 491,133 511,172 (71,900) Intérêts et coûts de financement 1,026,259 662,004 768,934 725,580 Recouvrement d’impôt sur le revenu (1,182,834) (18,178) (48,374) (3,928)Amortissement 665,802 642,043 629,951 633,171 Amortissement des actifs du droit d’utilisation 244,334 244,333 239,021 161,077 Perte nette des activités poursuivies (463 980) (1 039 069) (1 078 360) (1 587 800) Bénéfice (perte) des actifs destinés à la vente, net d’impôt – – – – Perte globale nette$ (463 980)$ (1 039 069)$ (1 078,360)$ (1 587 800) Attribuée aux intérêts minoritaires (70 804) (53 508) (119 033) (241 535)Attribuée aux actionnaires ordinaires (393 176) (985 561) (959 327) (1 346 265)Total$ (463 980)$ (1 039 069)$ (1,078 360)$ (1 587 800)$ États trimestriels du résultat global 2019 Du 1er septembre 2019 au 30 novembre 2019 Du 1er juin 2019 au 31 août 2019 Du 1er mars 2019 au 31 mai 2019 Du 1er décembre 2018 au 28 février 2019 Produits 17,326 306 $ 16 974 918 $ 17 675 479 $ 16 506 330 $ Coût des produits 11 689 312 11 403 091 12 224 037 10 989 649 Marge brute 5 636 994 5 571 827 5 451 442 5 516 681 Marge brute en % des produits 32.5% 32.8% 30.8% 33.4% Salaires et autres coûts de rémunération 3 520 013 4 008 953 4 427 102 4 486 090 Bureau et frais généraux 1 946 928 1 275 940 1 235 608 1 819 528 Honoraires professionnels 303 312 111 674 315 073 137 112 BAIIA ajusté (133,259) 175,260 (526,341) (926,049) Revenu de placement (181,424) (34,077) – – Gain sur la vente d’actifs (153,461) (1,894,514) – – Dépréciation d’actifs – – – – Variation de la juste valeur de la contrepartie conditionnelle (36,094) – – – Rémunération à base d’actions 11 903 35 675 63 151 76 158 Coûts de transaction (117 856) 136 021 50 000 6 437 EBITDA 343 673 1 932 156 (639 492) (1 008 644) Intérêts et coûts de financement 783 599 994 527 608 487 531,528 Charge (recouvrement) d’impôt sur le revenu (141 521) (451 128) (556) 556 Amortissement 744 460 623 319 1 120 003 655 231 Amortissement des actifs liés aux droits d’utilisation – – – – Bénéfice net (perte) des activités poursuivies (1,042 865) 765 438 (2 367 426) (2 195 959) Bénéfice (perte) des actifs destinés à la vente, net d’impôt – (93 799) 35 890 (312 776)Résultat global net (perte)$ (1 042 865)$ 671 639 $ (2 331 536)$ (2,508 735) Attribué à la participation ne donnant pas le contrôle (50 105) (50 776) (184 035) 155 922 Attribué aux actionnaires ordinaires (992 760) 722 415 (2 147 501) (2 664 657)Total$ (1 042 865)$ 671 639 $ (2,331 536)$ (2 508 735)Note 1 – Les trimestres historiques ont été retraités pour refléter les activités de Paradigm Consulting Group en tant que résultat des activités abandonnées Résultats comparatifs pour les exercices 2020 et 2019 Exercice clos le 30 novembre 2020 2019 Chiffre d’affaires$ 60 620 359 $ 68 483 032 Coût des produits 40 333 446 46 306 089 Marge brute 20 286 913 22 176 944 Marge brute en % du chiffre d’affaires 33.5% 32.4% Coûts d’exploitation 17,583,521 22,720,163 Honoraires professionnels 878,335 867,170 EBITDA ajusté 1,825,057 (1,410,389) Revenu d’investissement (325,744) (215,501) Gain sur la vente d’une partie de l’activité – (2,047,975) Rémunération basée sur des actions 290,306 186,887 Coûts de transaction 531,313 74,602 Changement de la juste valeur du passif éventuel (390,800) (36 094) Réduction de valeur d’actifs 500 000 – BAIIA1 219 983 $ 627 692 $ Perte nette des activités poursuivies (note 1)$ (4 169 209)$ (4 840 811) Note 1 – Au cours de l’exercice 2018, une lettre d’intention a été signée avec le Fonds d’occasions dorées pour vendre Paradigm, ce qui a entraîné un changement de présentation financière. Conformément aux IFRS, les résultats de Paradigm et ses actifs/passifs associés ont été présentés comme des actifs destinés à la vente dans les états financiers. Au cours de l’exercice 2019, la transaction a été finalisée. Rapprochement de la perte nette et du BAIIA Douze mois terminés le 30 novembre 20 30 novembre 19 Perte nette des activités poursuivies$ (4 169 209)$ (4 840 811) Intérêts et frais de financement 3 182 775 2 918,139 Recouvrement d’impôt sur le revenu (1 253 314) (592 649) Amortissement 2 570 967 3 143 013 Amortissement des actifs du droit d’utilisation 888 764 – BAIIA 1 219 983 627 692 Revenu de placement (325,744) (215 501) Gain sur la vente d’actifs – (2 047 975) Réduction de valeur d’actifs 500 000 – Variation de la juste valeur de la contrepartie conditionnelle (390 800) (36 094) Rémunération à base d’actions 290 306 186 887 Coûts de transaction 531 313 74 602 BAIIA ajusté 1 825 058 $ (1 410 389) Produits Au cours de l’exercice, les produits consolidés des activités poursuivies de 2020 se sont élevés à 60.620 M$, comparativement à 68,483 M$ l’année précédente. Les revenus du TO ont diminué de 10,281 M$, tandis que ceux du BO ont augmenté de 2,467 M$. La plupart de la réduction des revenus dans le TO est due à une combinaison de revenus de projets non récurrents et de fermetures temporaires de bureaux en raison de la pandémie. Les contrats affectés par la pandémie sont en grande partie des contrats du gouvernement fédéral dont le renouvellement a été retardé. Les contrats ont commencé à être renouvelés à la fin du quatrième trimestre et au cours du premier trimestre de 2021, lorsque les processus opérationnels de COVID du gouvernement ont été rationalisés. Plus de 80% des flux de revenus prévus pour 2021 sont sous contrat pour les 4 prochaines années, soit >90% pour les prestations et >70% pour la technologie. La croissance de la société se concentre sur les flux de revenus à marge plus élevée au sein des solutions et services de prestations, bien que les solutions et services technologiques connaissent également une croissance solide. Marges brutes et % de marge brute La société a généré une marge brute de 20,287 millions de dollars au cours de l’exercice 2020, contre 22,177 millions de dollars l’année précédente. Le % de marge brute (” GM % “) pour les activités poursuivies était de 33,5% en 2020 contre 32,4% en 2019. La marge brute des TO était de 16,5 %, contre 17,9 % l’année précédente, en raison de revenus ponctuels générant des marges plus élevées en 2019. Le GM de BO était de 82,7% contre 95,9%, en grande partie en raison d’un GM plus faible dans les ventes de modules médicaux en ligne. Cependant, en raison de la composition du chiffre d’affaires comprenant davantage de revenus BO à marge plus élevée en 2020, le % de GM consolidé a connu une croissance de 1,1%. Coûts opérationnels : Salaires et autres rémunérations – les salaires des activités poursuivies ont diminué de 3,737 millions de dollars au cours de l’exercice 2020 par rapport à la même période de l’année précédente. La réduction est le résultat des initiatives de réduction des coûts et des subventions gouvernementales liées à COVID-19. Les réductions de coûts concernent l’ensemble de l’entreprise. Des économies supplémentaires sont ciblées pour 2021, car les processus commerciaux continuent d’être rationalisés. Les économies sont en grande partie réalisées grâce à l’attrition.Frais de bureau et frais généraux – Les frais de bureau et les frais généraux normalisés des opérations continues ont diminué de 1,399 million de dollars au cours de l’exercice 2020. Cette réduction des coûts a concerné toutes les divisions et devrait se poursuivre tout au long de 2021 et au-delà.Honoraires professionnels – Les honoraires professionnels des activités poursuivies ont augmenté de 0,011M$, au cours de l’exercice 2020, par rapport à 2019. Les honoraires professionnels varient en fonction du montant du financement ou de l’activité d’acquisition/de cession au cours de la période. Les coûts réels des honoraires professionnels se sont élevés à 2,139 M$, dont 0,878 M$ ont été comptabilisés au cours de l’exercice 2020 et le reste, soit 1,260 M$, a été capitalisé et amorti sur la durée du financement auquel il se rapporte. Charges hors trésorerie :Les charges hors trésorerie comprennent l’amortissement, la dépréciation, la rémunération à base d’actions (options, RSU) et la dépréciation d’actifs. Elles ont augmenté de 0,920 million de dollars par rapport à l’année précédente. La composante la plus importante est l’amortissement des actifs incorporels (principalement liés à l’acquisition) et a diminué de 0,526 million de dollars. Ces coûts devraient diminuer de manière significative au cours de l’exercice 2021 car ils ont été largement amortis à la fin de l’exercice 2020. Cette baisse est compensée par une augmentation de 0,889 million de dollars de l’amortissement des actifs liés aux droits d’utilisation, une augmentation de 0,103 million de dollars de la rémunération à base d’actions et une augmentation de 0,500 million de dollars due à une dépréciation des actifs. Intérêts et coûts de financement, désactualisation des intérêts et coûts de transaction : Les intérêts et coûts de financement, désactualisation des intérêts et coûts de transaction des activités poursuivies ont augmenté d’environ 0,721M$ en 2020 par rapport à la même période de l’année précédente. L’augmentation est principalement due aux coûts ponctuels associés au processus de refinancement. Les coûts réels de refinancement et de transaction se sont élevés à 2,185M$, dont 0,531M$ ont été comptabilisés au cours de l’exercice 2020 et le reste, soit 1,654M$, a été capitalisé et amorti sur la durée du financement auquel il se rapporte. DÉVELOPPEMENTS CLÉS AU COURS ET APRÈS L’EXERCICE Transaction stratégique de Scotia Capital ClôturéeScotia Capital Inc. a été engagée en mars 2019 pour aider la Société à identifier et à négocier une transaction avec un partenaire d’investissement stratégique. Une transaction a été conclue le 30 novembre 2020 avec le groupe The Co-operators. Le conseil d’administration et la direction de SEB estiment que ce processus fournira la valeur immédiate optimale pour les actionnaires, sera stratégique sur le plan opérationnel pour SEB et fournira le fonds de roulement nécessaire pour accélérer les nombreuses opportunités de croissance. La société a clôturé cette opération de refinancement stratégique le 30 novembre 2020 avec des billets convertibles de 20 M$ sur 5 ans et des facilités de crédit d’exploitation pouvant atteindre 10,0 M$ auprès d’un prêteur international basé sur les actifs. Développement commercial à ce jourLes relations ont été consolidées et développées avec plusieurs nouveaux partenaires commerciaux. La stratégie de partenariat de distribution de la société a gagné en force avec plus d’une douzaine de négociations actives avec des partenaires de distribution, y compris des organisations de courtage, des MGA, des TPA, des assureurs, des syndicats et des entreprises. Plusieurs lettres d’intention et lettres d’engagement ont été signées et une croissance des revenus est attendue en 2020 et au-delà grâce aux initiatives commerciales des partenaires de distribution. Des accords de “White Label TPA” ont récemment été signés avec des organisations représentant plus de 150 000 participants au régime. La société a gagné en popularité avec son partenariat de soins médicaux en ligne avec EQ Care, ajoutant des clients représentant plus de 150 000 participants au régime. La société a également lancé “FlexPlus – Worksafe”, un module entièrement intégré pour la collecte, l’agrégation, l’analyse et l’utilisation des données sur la main-d’œuvre afin de gérer les complexités de la pandémie dans le retour de la main-d’œuvre sur le lieu de travail. En outre, les victoires de RFP ont ajouté plus de 50 000 participants au régime au cours des quatre derniers mois de 2020. Le pipeline de ventes RFP de la société est le plus important qu’il n’ait jamais été, dans les opportunités d’entreprise et de gouvernement, pour les flux de revenus axés sur la technologie et les avantages sociaux. Réduction des coûts et intégration Au cours de l’exercice, la société a réduit sa structure de coûts d’exploitation de plus de 5,125 millions de dollars, et le montant total devrait continuer à être reflété au cours de l’exercice 2021 et au-delà. L’infrastructure technologique et l’amélioration des processus d’affaires ont représenté plus de la moitié des économies. La société vise un réalignement et une réduction supplémentaires des coûts au cours de l’exercice 2021, à mesure que les nouveaux systèmes technologiques améliorent l’efficacité. Changements de membres du conseil et émission d’options Après la fin de l’année, un administrateur de longue date, Latiq Qureshi, s’est retiré du conseil. Nous remercions Latiq pour sa contribution à la société au fil des ans. De plus, Alec Blundell et David Forestell, cadres supérieurs du groupe Co-operators, se sont joints au conseil. Selon l’entente de financement de Co-operators, ils ont droit à deux postes d’administrateur. M. Blundell est au service de Co-operators depuis plus de 27 ans à titre de vice-président exécutif et chef de l’exploitation. Il est directement responsable des activités de Co-operators en matière d’assurance-vie et d’assurance collective. M. Forestell, quant à lui, est vice-président des finances de la division des assurances vie et collectives de Co-operators, où il travaille depuis plus de 12 ans. Nous sommes heureux d’accueillir ces deux personnes au sein de notre conseil d’administration. De plus, la société a émis 1,4 million d’options à sept administrateurs indépendants et 1,0 million au chef de la direction. Ces options remplacent celles qui ont expiré le 3 mars 2021. Elles ont une durée de 30 mois, sont acquises sur 24 mois et peuvent être exercées à 0,15 $ par action. John McKimm, Président/CEO/CIO de Smart Employee Benefits Inc. déclare : ” SEB a été en mode d’investissement depuis sa création, à la fois dans les TO et, plus significativement, dans les BO. Le TO, historiquement, a une forte rentabilité. Le BO a nécessité des investissements importants, dont la majorité a été dépensée. Cela a pénalisé les flux de trésorerie historiques, le bénéfice net et l’EBITDA. À l’avenir, les dépenses d’investissement sont minimes, la structure de coûts des acquisitions et des intégrations a été largement réalignée et le TO et le BO devraient afficher une forte croissance et un flux de trésorerie positif en 2021 et au-delà. Aujourd’hui, plus de 80 % de chaque nouveau dollar de GM sera consacré au cash-flow dans les deux flux de revenus. La valeur des contrats, y compris le carnet de commandes, les années d’option et les contrats à durée indéterminée, reste forte, la société renouvelant continuellement ses contrats ou en gagnant suffisamment de nouveaux contrats pour remplacer les revenus annuels. Plus de 95 % des revenus visés pour 2021 sont sous contrat et plus de 80 % des revenus de 2021 sont sous contrat pour les 4 prochaines années. Les revenus sous contrat s’étendent jusqu’à 9 ans. La société a établi une forte traction dans plusieurs nouvelles initiatives commerciales et est bien positionnée pour gagner de nouvelles affaires à l’avenir.” DÉTAILS DE LA CONFÉRENCE Date/Heure : Mardi 6 avril à 11h00 ETCanada & USA Numéro sans frais : 1-800-319-4610Toronto Numéro sans frais : 1-416-915-3239Les appelants doivent composer le numéro 5-10 minutes avant l’heure prévue du début de la conférence et demander simplement à se joindre à l’appel. Accès au lien de diffusion sur le Web à l’adresse http://services.choruscall.ca/links/seb20210406.html Numéros d’enregistrement de la conférence téléphonique : Sans frais au Canada et aux États-Unis : 1-855-669-9658Code : 6540 suivi du signe # Durée de l’enregistrement : Disponible pendant une semaine jusqu’à la fin de la journée du mardi 13 avril 2021. À propos de Smart Employee Benefits Inc. (” SEB “) : SEB est un fournisseur éprouvé de logiciels, de solutions et de services de pointe en matière de TI et de traitement des avantages sociaux, destinés au marché des avantages sociaux de la vie et du groupe et au gouvernement. Nous concevons, personnalisons, construisons et gérons des solutions technologiques, humaines et d’infrastructure essentielles à la mission, de bout en bout, en utilisant les technologies et l’expertise exclusives de SEB et les technologies de ses partenaires. Nous gérons des processus d’affaires critiques pour plus de 150 comptes de premier ordre et gouvernementaux, au niveau national et mondial. Plus de 90 % de nos revenus et de nos contrats sont des contrats pluriannuels récurrents liés au gouvernement, aux assurances, aux soins de santé, aux avantages sociaux et au commerce électronique. Nos solutions sont soutenues à l’échelle nationale et mondiale par plus de 600 professionnels techniques multi-certifiés dans une infrastructure multilingue, à partir de 8 bureaux et 2 bureaux affiliés à travers le Canada et le monde. Nos solutions comprennent à la fois des écosystèmes axés sur les logiciels et les services, y compris de multiples solutions SaaS, des solutions en nuage et des services, des services gérés offrant un approvisionnement intelligent (near shore/offshore), des services de sécurité gérés, le développement et le soutien de logiciels personnalisés, des services professionnels, une expertise approfondie en intégration de systèmes et de multiples domaines de pratique spécialisés, y compris l’IA, la CRM, la BI, les portails, l’EDI, le commerce électronique, la transformation numérique, l’analyse, la gestion de projet, pour n’en citer que quelques-uns. La société a plus de 20 partenariats/relations stratégiques avec des organisations technologiques et de conseil mondiales et régionales de premier plan. Déclarations prospectivesCe communiqué de presse est destiné à des fins d’information uniquement. Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse peuvent contenir des informations “prospectives” sur les perspectives commerciales futures de la société. Ces déclarations, bien qu’exprimées de bonne foi et considérées comme ayant une base raisonnable, sont soumises à des risques et à des incertitudes qui pourraient entraîner des différences importantes entre les résultats réels et ceux indiqués ou sous-entendus par ces déclarations prévisionnelles. Les investisseurs doivent consulter un conseiller professionnel avant de prendre toute décision d’investissement. Ni la Bourse de croissance TSX Inc. ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX Inc.) n’assument la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude du présent communiqué. Tous les chiffres sont en dollars canadiens, sauf indication contraire. Contact médias et investisseursJohn McKimmPrésident/CEO/CIOOffice (888) 939-8885 x 2354Cellulaire (416) 460-2817john.mckimm@seb-inc.com

En savoir plus sur les prix immobilier